En Charente Maritime, on découvre souvent des sites insolites, bien aujourd’hui encore et là il fallait le savoir, nous allons aller du côté de la commune de Barzan, située proche de l’estuaire de la Gironde et pas très éloignée de Talmont sur Gironde, l’un des plus beaux villages de France
Cette pyramide est en fait un amer qui aurait été bâti sur ces hauteurs dominant l’estuaire vers le milieu du XIXe siècle, on estime sa construction vers cette date, car il n’apparaît pas sur les cartes de l’ingénieur Claude Masses vers 1700, ni sur celle de Desmarais vers 1759, par contre l’amer est mentionné sur le plan cadastral de Barzan en 1833, de nombreuses inscriptions sont gravées sur les côtés du socle et sur la pyramide elle même, la plus ancienne datant de 1844
Cet édifice de 5 mètres de Hauteur, appelé pyramide de la Garde (nom du lieu dit à proximité ou se découvre une ancienne ferme) est donc un ancien amer visible depuis l’estuaire et qui servait de repère aux navigateurs, chaque face de celle-ci est tourné vers un des quatre points cardinaux, il manquerait cependant une pierre en haut de cette pyramide, sans doute un pyramidion, un amer semblable existe à la pointe des baleines dans l’ile de Ré
Mais cet amer ou pyramide, n’est pas le seul site insolite en cet endroit, il y avait ici également un réservoir d’eau de 11000 m3 d’eau aménagé ici en 1917 et 1918 par les troupes américaines pour alimenter leur base à l’arrière de Talmont afin d’établir un port qui n’a jamais été construit (d’où la destruction à l’explosif du rocher du sphynx)
Ce réservoir qui était alimenté par la source de Chauvignac, fut comblée en 1970, cependant une fouille archéologique fut entreprise en ce lieu ainsi suivi de prises de photographies aériennes entre 1975 -1976; ce qui aboutira au relevé d’un camp néolithique daté des Matignons soit 2750 ans avant JC
Bien que connu depuis longtemps un autre site a été fouillé sur ce lieu de la Garde soit le théâtre gallo-romain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.