Équation de Dirac (1928)

Paul Dirac a décrit l’électron en termes à la fois de sa fonction d’onde – la probabilité quantique de sa position – et de sa masse multipliée par la vitesse de la lumière – une interprétation relativiste de son énergie. Cette équation impliquait l’existence d’antimatière.

En fait l’équation de Paul Dirac est celle en commentaire ou  :
« Si l’espace et le temps sont intimement lié en relativité restreinte, l’énergie et l’impulsion le sont aussi et forment un quadrivecteur. »

Elle décrit le phénomène de l’entrelacement quantique, qui affirme que :
“Si deux systèmes interagissent entre eux pendant une certaine période de temps puis se séparent, nous pouvons les décrire comme deux systèmes différents, mais d’une manière subtile, ils deviennent un système unique.
Ce qui arrive à l’un continue à affecter l’autre, même à distance de kilomètres ou d’années lumière “.
C’est l’entrelacement quantique ou la connexion quantique.

Si dans l’équation de Schrödinger, la fonction d’onde n’a qu’une seule composante, i.e. un seul vecteur, l’équation de Dirac comporte 4 équations couplées d’un vecteur à 4 composantes (bispineur) liés par des matrices 4×4
où le temps et l’espace sont symétriques et linéaires,

où le temps et l’espace sont symétriques et linéaires,

ψ=ψ(x,t) est la fonction d’onde,
m, la masse de l’électron, (x,t), les coordonnées de l’espace-temps,
p1, p2, p3 les composantes de l’opérateur de mouvement, c, la vitesse de la lumière, α et β  des matrices 4×4, ce qui impose que la fonction d’onde possède 4 composantes, les deux premières sont semblables aux spineurs non relativistes de Pauli qui donnent les degré de liberté du spin (cf. les spineurs en physique et les spineurs de Dirac).

« Elle a dit : “Dis-moi quelque chose de beau” …
Il lui a dit : (∂ + m) N° = 0
C’est l’équation de Dirac, et c’est la plus belle de toute la physique. Elle décrit le phénomène de l’entrelacement quantique, qui affirme que :

“Si deux systèmes interagissent entre eux pendant une certaine période de temps puis se séparent, nous pouvons les décrire comme deux systèmes différents, mais d’une manière subtile, ils deviennent un système unique.
Ce qui arrive à l’un continue à affecter l’autre, même à distance de kilomètres ou d’années lumière “.

C’est l’entrelacement quantique ou la connexion quantique.
Deux particules qui, à un moment ou à un autre, ont été unies, sont toujours en quelque sorte liées.
Peu importe la distance entre les deux, même s’ils se trouvent à des extrêmes opposés de l’univers. La connexion entre elles est instantanée.

C’est la même chose qui se passe entre deux personnes, un lien que seuls les êtres vivants peuvent expérimenter.
C’est la façon dont fonctionne cette relation que nous appelons l’Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.