Débuter dans l’élevage des mantes

Débuter dans l’élevage des mantes

Matériel indispensable à avoir :

– Des boîtes, vivariums ou aquariums. Des boîtes suffisent, mais au niveau esthétique, les aquariums ou vivariums sont tout de même mieux.

– Un vaporisateur.

– Du décor de type branches, pour que les mantes se sentent à l’aise.

4 paramètres importants à respecter :

1 – L’humidité. Surtout pour les grandes espèces originaires des pays tropicaux.

2 – La luminosité à l’aide d’une lampe au-dessus du vivarium.

3 – La température. La température maximale est de 35 °C, surtout pour les mantes originaires d’Afrique.

Attention à ne pas descendre sous les 20 °C. L’idéal reste une température aux alentours des 25 °C.

Évitez les variations brutales de températures.

4 – L’aération.

Veillez à ce qu’il y ait des trous sur la boîte, des orifices ou ouvertures sur le vivarium pour faciliter l’aération.

C’est très important pour éviter les moisissures et cela favorise la croissance des mantes.

CHOIX DES MANTES :

Pour débuter un élevage, il vaut mieux choisir une mante qui n’est pas trop difficile à élever.

L’espèce conseillée pour débuter est la Sphodromantis lineola. Elle est facile à élever et se trouve souvent dans les élevages.

C’est une espèce qui, de plus, fait plein de petits. La Phyllocrania paradoxa est aussi très facile à élever.

Évitez, par exemple, les mantes orchidées ( Hymenopus coronatus). La mante orchidée (Hymenopus coronatus), comme son nom l’indique, se rencontre sur les orchidées des forêts tropicales de Malaisie et d’Indonésie. Généralement blanche et rose, leur coloris varie entre les individus adultes. La mante choisira alors une fleur correspondant à sa couleur pour un mimétisme optimal. Une fois postée sur son orchidée, elle chassera surtout les insectes volants butineurs. En élevage, il faudra maintenir les individus séparés en raison de leur grande agressivité. Les mâles, reconnaissables grâce à leurs ébauches d’ailes plus importants que les femelles à partir de la 4ème mue, grandissent plus vite que ces dernières et devront donc être nourris moins fréquemment pour que les individus des 2 sexes soient adultes en même temps.

MANIPULATION DES MANTES :

Il n’y a rien à craindre : tout comme les phasmes, les mantes sont inoffensives et n’attaquent pas.

Mais, attention à une règle importante : il faut éviter de manipuler la mante avant les mues. Cela l’affaiblit et peut causer sa mort ou créer du stress.

NOURRITURE :

En général, elle mange des grillons.

Attention à la taille des proies. Il ne faut pas qu’elles soient trop grosses par rapport à la taille de la mante. Cela pourrait aussi causer des blessures.

Surtout, prenez le temps d’admirer et d’observer vos mantes. Ce sont des élevages passionnants et très intéressants. Cela vous permettra aussi de déceler d’éventuels problèmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.