ÉTATS EXOTIQUES De la MATIÈRE

Lorsqu’un morceau de potassium métallique est déposé dans un tube à essai rempli d’eau, il se met à gigoter, à fondre, à pétiller et même à sautiller alors qu’il se transforme en bulles d’hydrogène gazeux et en hydroxyde de potassium. Dans les bonnes conditions de température et de pression, les scientifiques ont démontré que ce métal pouvait devenir à la fois solide et liquide. « C’est assez étrange, » confie le coauteur de l’étude Andreas Hermann, rattaché à l’université d’Édimbourg.

À présent que l’état de fusion de chaîne du potassium est confirmé, il rejoint le spectre des autres états inhabituels connus de la matière, en dehors des états plus communs que sont le gaz, le solide et le liquide.

Plasma : Une forme de gaz à haute température dans lequel des électrons sont arrachés de leur noyau atomique. Ainsi séparés, il leur est donc possible de générer un champ électrique ou magnétique et d’en être affecté.

Condensat de Bose-Einstein : Formé uniquement à des températures proches du zéro absolu (−273,15 °C), tous les atomes de ce matériau agissent comme des particules libres.

Supraconducteur : Cet état est atteint lorsque des métaux sont refroidis à basse température, il se caractérise par l’absence de résistance du matériau, l’électricité peut donc y circuler librement.

Superfluide : On parle de superfluidité lorsqu’un liquide est refroidi à des températures proches du zéro absolu et qu’il peut alors s’écouler sans aucune friction, parfois même en remontant les parois d’un récipient pour ensuite s’écouler à l’extérieur.

Matière dégénérée : Cet état de la matière n’apparaît qu’à des pressions extrêmement élevées atteintes par les naines blanches et les étoiles à neutrons, deux types d’étoiles en fin de vie.

Plasma quarks-gluons : Dans cet état, les protons et les neutrons sont dissous en leurs constituants internes : les quarks. Ces particules peuvent alors se déplacer librement parmi d’autres particules responsables de l’interaction forte : les gluons.

parois d’un récipient pour ensuite s’écouler à l’extérieur.

Matière dégénérée : Cet état de la matière n’apparaît qu’à des pressions extrêmement élevées atteintes par les naines blanches et les étoiles à neutrons, deux types d’étoiles en fin de vie.

Plasma quarks-gluons : Dans cet état, les protons et les neutrons sont dissous en leurs constituants internes : les quarks. Ces particules peuvent alors se déplacer librement parmi d’autres particules responsables de l’interaction forte : les gluons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *